Derniers Articles

chaussettes aout photo

Mid-week point tricot numéro 8 : spécial rabattage élastique

Bonjour!

Me voilà de retour à Paris, et oui et oui… un peu triste de quitter le Japon, mais finalement contente aussi de retrouver ma maison, mon chat et bientôt mon fils. Faisons le bilan tricot du séjour : c’était assez décousu, rapport aux déplacements et au mélange vacances/travail, du coup j’ai l’impression de ne pas avoir énormément avancé en 3 semaines et des brouettes. J’ai tricoté une demie écharpe pour le Kal qui destash, 1 paire de chaussette (celle du mois d’août) en Fée Fil que j’avais prise avec moi et j’ai commencé une autre paire dont je viens de finir le talon du premier pied. J’ai mis l’écharpe de côté parce qu’il fallait que je sois prête pour les chaussettes du mois d’août et aussi parce que c’est plus portable dans le sac quand on voyage. Je suis assez chargée de base (si tu es DID tu comprends ce que je veux dire), avec 1 m d’écharpe en plus ça devient difficile.
13892060_1145128155546358_1642450251985006830_n-1

Je veux bien faire un petit paragraphe spécial rabattage élastique suite à ce qui m’est arrivé avec les chaussettes du mois d’août. J’ai rabattu la première chaussette avec une technique conseillée par Annouchka (vidéo disponible sur le blog de Xiaowei Hu) . Vous connaissez? C’est top, c’est agréable à faire, on évite de couper le fil et de travailler à l’aiguille à tapisserie, ça fait une belle finition bien élastique et le rendu est aussi joli qu’à l’aiguille. C’était bien élastique mais mon pied passait pas. J’ai rabattu la seconde chaussette à l’aiguille, comme d’habitude, et là ça passait. Moralité, c’est quand même un peu plus stretchy à l’aiguille. J’ai posté mes misères sur Instagram et là Hege et Gaëlle m’ont parlé du « Jeny’s suprisingly stretch bind-off » . J’ai fissa commencé une paire avec les fils achetés chez Avril Yarns à Tokyo dans l’espoir de finir la chaussette dans l’avion, mais mes voisins dormaient alors j’ai pas osé allumer la lumière pour tricoter et du coup ma chaussette est pas finie et j’ai pas eu le temps de tester ce rabattage. Donc je n’ai pas testé. Mais j’ai regardé des vidéos et ça a l’air incroyablement élastique, j’ai toutefois hâte de tester par moi-même le bord me parait moins joli qu’avec les techniques précédentes. Donc dans mon idée :
–    Le rabattage à l’aiguille à tricoter de Xiaowei Hu c’est top pour une belle finition relativement élastique et facile (je l’utiliserai volontiers pour finir des bandes de boutonnage par exemple)
–    Le rabattage à l’aiguille à tapisserie quand on a besoin que ce soit bien bien élastique et très net (et qu’on a pas 3 m 50 à rabattre…)
–    Le « Jeny’s surprisingly stretchy bind-off » à priori pour les cas extrêmes mais je vous en dirai plus la semaine prochaine quand je l’aurai utilisé.
Je ne vous parle pas du rabattage dentelle qui est hors sujet pour des bords côtes de chaussettes…

Et toujours dans le cadre du tuto des chaussettes du mois d’août (décidément ce sont les chaussettes de toutes les expérimentations) j’ai joint pour la première fois des photos au patron. J’avais peur que le talon ne soit pas assez clair. Et dans la lancée j’ai profité du montage de la paire en fil Avril pour faire un pas à pas photo également du montage provisoire au crochet, c’est en libre téléchargement ici sur mon site.

Je vous parlais la semaine dernière de l’application KnipMap, j’ai apporté ma contribution en ajoutant la boutique de tricot de Fujiyoshida qui n’était pas répertoriée. Si jamais un knitter passe par là, il pourra la visiter. N’hésitez pas à vérifier que vos Yarn Stores préférés sont répertoriés et à les ajouter s’ils ne le sont pas!

Le test du Loulou Tank avance et il semblerait que je ne sois pas la seule à ne pas aimer travailler le lin! Pour ma part je persévérerai et récidiverai parce que j’aime beaucoup le porter c’est très agréable sur la peau. (Bon c’est pas moi sur la photo… mais Gunjin pas vrai que c’est agréable sur la peau?)
louloutank2

Voilà c’est pas fou comme avancée pour cette semaine, mais comme je vous écrivais il y a quelques temps je travaille aussi sur des trucs que je ne peux pas montrer. Et je prends aussi un peu de temps de repos.

Un dernier petit mot s’il y a des Marseillaises ici : j’y descends en famille quelques jours je veux bien vos bons tuyaux tricot (et autre) si vous en avez, ET à priori, avec La Droguerie on vous prépare un petit cours de topdown à la boutique le 18 ! Les infos vont suivre très vite.

A très bientôt, à priori depuis Paris!

 

 

DSC03990

Mid-week point tricot numéro 7

Bonjour !

Aujourd’hui je triche un peu, j’ai en réalité écrit et programmé cet article dimanche car nous sommes actuellement quelque part vers Nikko dans les montagnes et que nous nous sommes promis de décrocher quelques jours. J’anticipe mais la Alice de dimanche est sûre que la Alice de mercredi est en train de se détendre, le derrière bien calé dans un onsen.

Donc pas énormément d’avancée depuis mercredi, si ce n’est quelques réflexions sur les aiguilles à chaussettes. Je vous ai montré la semaine dernière les échelles sur mes chaussettes du mois d’août tricotées avec des double pointe qui se voient franchement sur les côtes 1/1 (voir pied gauche sur la photo). J’étais en train de me dire qu’il faut accepter et se détendre, que c’est le charme du fait main, mais l’après-midi même ma psychorigidité a repris le dessus et je me suis ruée sur des mini circulaires dans la première mercerie venue. Honnêtement j’étais pas chaude. Je sais qu’Annouchka (coucou) tricote toutes ses chaussettes et poignets de pulls avec des mini parce que les double pointe « la font transpirer des mains » (les mystères de la vie), moi c’est quand je vois ces petites aiguilles microscopiques et délicates que je me mets à transpirer mais de partout. J’ai peur de tout casser avec mes gros doigts. J’ai tout de même courageusement tricoté la seconde chaussette avec ma bébé aiguille : niveau finition c’est le jour et la nuit (voir pied droit sur la photo). Plus une seule démarcation en vue, je suis en admiration devant le résultat. Par contre niveau ergonomie par rapport à ma façon de tricoter c’est vraiment pas ça. Peut être que ça vient de l’aiguille que j’ai achetée, la jonction câble/aiguille est pas top ça accroche un peu. J’ai vu qu’Addi en fait des légèrement courbes j’ai bien envie d’essayer. Mais j’ai vu aussi qu’Hiya en fait en kits, si le câble tourne comme dans les autres Hiya c’est prometteur. Si vous avez testé tout ça je veux bien tous vos avis en commentaire! J’ai maintenant un nouveau problème existentiel : je vais avoir du mal à repasser aux DPN parce que je ne ferai que penser que les finitions seraient plus belles avec une mini circulaire mais si j’aime tant tricoter des chaussettes c’est en partie parce que j’adore travailler en DPN.
Concernant la chaussette en elle-même je disais la dernière fois que j’avais trouvé le talon long, celui de la deuxième est passé comme une lettre à la poste. C’est plutôt la cheville en côtes 1/1 qui me fait peiner avec les aiguilles de poupée.

J’ai trouvé le fameux livre sur les chaussettes de Lettonie, c’est fabuleux toutes ces couleurs et motifs, ça ouvre beaucoup de perspectives.

Ah et je voulais vous parler aussi de mon Pokemon Go à moi, l’application Knit Map. J’utilisais déjà leur site internet (premier réflexe quand je vais quelque part : trouver les yarn shops) et j’ai découvert il y a 3 jours qu’ils ont aussi une appli. C’est so far mon appli de tricot préférée, je trouve qu’on est pas gâtés à ce niveau et qu’on nous prend encore pour des ringards. Je me suis mise à Stash2Go (l’application pour Ravelry) je suis pas très convaincue. Pareil que pour les bébé aiguilles, si vous avez des suggestions d’appli tricot utiles ergonomiques et jolies (c’est toujours plus sympa quand l’interface est jolie, même quand c’est pour du tricot) on les veut bien en commentaire.

Je vous laisse, je vais faire un petit tour à Kobe, et je vous dis à mercredi prochain pour un point tricot depuis Paris….

IMG_5290

Mid-week point tricot numéro 6

Déjà 6 mid-week point tricot ! Pfiou ça passe vite. Cette semaine je vous écris en direct de Tokyo.  Je vous préviens je n’ai pas beaucoup avancé cette semaine, on a pris un peu de off les derniers jours à Fuji avec Aki, et ici c’est assez mouvementé. J’arrive tout juste à caler quelques rangs de chaussette quand on est au café.

Du coup, j’ai mis mon écharpe du Kal qui Destash en stand-by, c’est plus sage si je veux pouvoir faire un tuto de chaussette du mois d’aout.

Le point chaussette : on peut parler de la chaussette du fou rire. Comme je la tricote en côtes, elle est toute resserrée et elle ressemble à une chose longue et molle, j’ai l’impression de tricoter le nez du coyote dans le cartoon. Par contre dès que je la porte ça va. Le talon inversé m’a paru durer une éternité, j’ai plutôt tâtonné j’espère que pour la seconde ça ira plus vite. Je pense faire quelques modifications pour la seconde et je referai peut-être celle ci quand j’aurai un peu plus de temps : je trouve que porté ça fait une échelle à la jonction jersey et côtes (je n’aurais pas du la faire coïncider avec l’endroit du changement d’aiguilles). Et aussi ça tire un peu parce que j’ai mis un peu moins de mailles que d’habitude car je trouve que les chaussettes maison se détendent à la longue. Je vous mets un petit avant/après pour rigoler. Vous êtes bien avec quel nombre de mailles vous pour un fil qui se tricote en 2,25/2,5 ? DSC03976
DSC03974
J’aime bien faire toutes sortes de talons mais je pense que je suis définitivement fan des talons en rangs raccourcis.

J’ai envie de faire une petite parenthèse « le tricot main doit-il être parfait ». C’est une question que je me pose souvent. Globalement j’aime bien travailler avec la technique qui fera les plus jolies finition, je suis très fière quand mon tricot est impeccable, mais ce n’est pas le cas tout le temps. Car oui quand on tricote sur des double-pointe (ou en magic-loop) il y a souvent une petite échelle, parfois on arrive pas à faire des coutures parfaites, ou alors on a fait une bidouille à un moment de son tricot et ça se voit un peu et j’ai de plus en plus de mal à le supporter parce que je me dis que je peux faire mieux, et j’ai tout le temps envie de m’améliorer. Je me pose cette question là maintenant parce qu’hier j’ai vu un garçon au restaurant de Ramen qui portait un bonnet à torsades fait main qui n’était pas parfait du tout et je me suis dit que c’était quand même très cool. Bref, dites-moi ce que vous en pensez, moi j’arrive pas à laisser en libre circulation une chaussette avec une échelle sur le côté mais peut-être que je dois me détendre.

On va rester dans la chaussette, j’ai fait un petit tour obligatoire chez Avril. La boutique de Tokyo est beaucoup plus petite que celle de Kyoto où j’étais allée l’an passé, et effarouchée par la multitude de fils fantaisie à frou-frous et bouboules j’ai eu 5 minutes de « ah ouais bof », puis 15 minutes de « je veux ça je veux ça et ça et ça ».
IMG_20160716_163730
Je suis sortie de là avec de quoi faire une paire de chaussettes pour Aki et une paire pour moi (je vous ai déjà parlé de mon problème qui fait que je n’arrive plus à acheter que de la laine à chaussettes parce que j’ai l’impression que ça va pas trop augmenter mon stash et qu’une paire de chaussettes c’est vite fait?). La vendeuse ne voyait pas de quoi on parlait quand on a demandé de la laine à chaussettes, je ne crois pas que ça se fasse là bas. Elle nous a orienté vers des fils mélangés nylon et laine qui ont très bien l’affaire, et elle nous a proposé aussi pour faire de grosses chaussettes de mélanger des mohair avec le l’angora et de la laine plus un fil synthétique, ça faisait très joli, je garde l’idée pour des chaussettes de maison. Aki a choisi un fil très sec et un peu chiné que je vais tricoter en simple, et moi j’ai pris un fil que je vais doubler si je veux garder quelques points de vision et qui apparemment est fait pour feutrer un peu et s’adoucir au premier lavage. On nous a montré un exemple de chaussette tricotée avec ça je suis plutôt curieuse d’essayer. Vous noterez qu’on veut tous les 2 des orteils et talons contrastants.
IMG_20160719_122722

Avant hier en nous promenant nous sommes tombés par hasard sur une toute petite boutique dans laquelle on a trouvé un livre trop beau sur les chaussettes de Lettonie. J’ai eu quelques instants d’excitation maximum avant qu’on nous dise que gomen gomen il n’est pas à vendre. C’est pas grave, j’ai mes adresses pour le trouver (Junkudo de Shinjuku accroche toi j’arrive).
IMG_20160717_144010

Nous avons rendu une petite visite à La Droguerie de Shibuya dans le très chic grand magasin Seibu, on a eu un super accueil. Demain nous partons pour Osaka-Kobe, je commence à me constituer une knitting-map.
IMG_5277

Je veux bien que vous me racontiez comment vous faites pour voyager et avancer vos tricots, je suis au ralenti!
A très vite, et bisous du NY Bar!

 

 

blog1307

Mid-week point tricot numéro 5

Bonjour !

Un point tricot japonais aujourd’hui, sous la douce pluie de Fujiyoshida. J’ai pas mal de choses à vous dire alors je vais faire mon truc par ordre chronologique.

Pour commencer je vous remercie tous pour vos gentils mots (et vos commandes) suite au lancement de la collection avec La Droguerie. C’est le début d’un chouette partenariat, et c’est pas fini puisque que comme je vous le disais mercredi dernier j’ai terminé Loulou, un débardeur en lin qui vient juste de partir en test. (Coucou les testeuses au passage). Il s’appelle Loulou parce que c’est un peu le petit frère de Louie , un haut en Plumette (La Droguerie également) que j’avais tricoté quelques années auparavant.
louloutank1
Je vous en ai déjà parlé mais Loulou est cousu (en lin la différence entre le bas du corps en rond et le haut à plat se voit trop), ce qui m’a permis suite au podcast de Vanessa-Battement-de-Kershawi de me pencher un peu sur la question de la maille lisière. Je vous ai dit que j’ai utilisé la technique « 1ere maille glissée-dernière maille tricotée toujours à l’endroit », et ben c’est pas top. La maille glissée ça va pas pour la couture ça fait pas net ça fait des trous, il faut bidouiller pour coudre maille à maille, j’ai testé pour vous, j’ai même du appeler SOS mémé, celle-ci on la raye. Sur le patron j’ai donc indiqué de tricoter les lisières en jersey, endroit sur endroit envers sur envers, en toute simplicité. Je suis assez pressée de voir les versions des testeuses, leurs coloris sont tous ensoleillés, moi je suis hors-sujet météo, j’ai choisi le coloris « Sapin de Noël ».

Le patron de Novak est sorti (re coucou les testeuses)!
novak2
I
l se tricote vite, en vous y mettant maintenant vous pourrez en profiter tout le mois d’aout. Je vous avais parlé du fil japonais que j’ai utilisé, bien entendu personne n’a pu le tester avec ça. Mes petites testeuses chéries ont presque toutes utilisé du Indy de chez Cheval Blanc, le fil est moins irrégulier que le Garabou mais ça fait vraiment le même effet et les couleurs proposées sont très bien. J’ai du faire quelques précisions dans le patron, par exemple sur la quantité de fil (je leur en avais fait prendre vraiment trop, le métrage n’est pas une science exacte, les mystères de la vie etc) ou sur les finitions. J’ai du rabattre « dentelle »sinon ça serrait beaucoup trop, alors que chez les testeuses ça faisait trop lâche.

Le KAL Sentimental tricot est lancé, je me réjouis déjà en voyant les échantillons et les débuts de tricots des participantes.

J’avance sur des accessoires pour un magazine, mais je ne sais pas si je peux en parler alors je ne mets pas de photos.

Mon projet pour le KAL qui destash avance, je vois qu’il y a déjà des participantes qui ont terminé un projet (smiley bleu qui se tient les joues comme dans le Cri de Munch) ! Pour ma part je vous avais dit que j’ai tout défait avant de partir, je n’étais pas contente des jonctions intarsia avec cette laine toute légère et c’était vraiment trop galère à tricoter. J’ai donc tout recastonné dans l’avion, je fais une grande écharpe et j’adore la tricoter et le rendu. J’ai même envie de lui faire une petite soeur taille enfant avec d’autres couleurs. Encore merci aux Petits Points Parisiens, c’est ma première Madeline Tosh c’est presque émouvant.
blog1307

La moitié du mois de Juillet est déjà presque passée et je me suis rendue compte que je n’avais pas avancé sur les Chaussettes d’Aout! Je m’y suis mise hier soir. J’utilise ma Fée Fil De Delft que j’ai attendu et attendu… Je l’ai loupé 2 fois de suite sur les ventes en ligne, du coup je me suis ruée dessus au Printemps du DIY.

blog1307_2
Les techniques du mois : un montage en short-rows par les orteils, et un futur dutch heel inversé. Alors question à 1000 dollars : pourquoi on ne parle pas plus des orteils en rangs raccourcis avec le montage provisoire au crochet? Je vous l’avais dit j’adore les orteils en rangs raccourcis, mais là en commençant par ça c’est propre net et sans bavures, pas de corps, pas d’affaire, pas de grafting. Pour le Dutch heel inversé, je vous en parle la semaine prochaine j’en suis pas encore là mais j’ai bien aimé préparer mes petits calculs.

J’ai pour objectif de traduire mes patrons en japonais. Je fais travailler mon Akihiro mais le pauvre c’est extrêmement compliqué pour lui parce que c’et beaucoup de termes techniques et qu’il ne comprend pas ce qu’il traduit. Quand on tricote depuis un moment on ne se rend plus compte que tout le monde ne parle pas le jargon. Ce matin on est allés au yarn shop lui acheter une méthode de tricot que j’anote en guise de dictionnaire et on a trouvé une bonne âme qui tricote et qui veut bien relire derrière lui, c’est une affaire qui avance.
blog1307_3

C’est tout pour cette semaine, je suis sûre que j’ai oublié quelque chose…

A très vite !

 

mosaiquelignestexte

Mid-week point tricot numéro 4 un peu dense et un peu spécial

Bonjour

C’est un point tricot particulier aujourd’hui. Je commence par un message personnel : je tiens à dire un grand merci à l’équipe de La Droguerie. Merci pour votre gentillesse, votre confiance et pour la liberté que vous m’avez laissée au cours de l’élaboration de ce projet. Vous aimez vos produits et votre travail, nos échanges lors de nos quelques rencontres ont toujours été enrichissants. C’est toujours un plaisir de manipuler vos fils et vos coloris magnifiques et je suis très excitée à l’idée de pouvoir les faire découvrir à mes tricoteurs et tricoteuses. J’ai adoré pouvoir travailler avec certaines de vos qualités de laine qui n’ont pas d’équivalent : j’ai pu découvrir l’incroyable légèreté et douceur de la Caresse que j’ai tricotée compulsivement et qui m’a inspiré plusieurs des modèles pleins de douceur de cette mini collection. Le gonflant et le chiné doux de la Salade de fruits m’ont réconcilée avec le coton et le tricot d’été. Je pense que la Nouvelle Benjamine elle aussi a fait l’unanimité auprès des wonder testeuses avec lesquelles nous avons travaillé.

Merci à Gunjin qui a oeuvré derrière l’écran avec le sourire pour mettre de l’ordre dans ce chantier qu’étaient les coulisses de mon site. Elle a fait un petit tour devant l’objectif toujours avec le sourire, puis elle est retournée derrière l’écran pour s’occuper de la retouche et de la mise en ligne. Pour la faire simple, elle a tout fait dans le développement de cette nouvelle partie de mon activité.

Je remercie toutes les testeuses pour leur temps et leur patience : maman, mamé, Annouchka, Lena, Caroline, Vanessa 1, Vanessa 2, Laurence, Maité, Sonia, Mathilde, Christine, Juliette, Elodie, Blandine, Delphine, Catherine, Julia, Béatrice, Justine, Claire, Rachel, Mari, Christelle, Annie, Marion, Sarah.

Mode message personnel off.

Vous l’aurez compris c’est un jour particulier pour moi et ma toute petite entreprise Alice Hammer qui tout doucement évolue. J’ai plein de choses à vous dire question tricot mais je commence par le gros dossier parce que ça sert à rien de le cacher plus longtemps : les modèles Alice Hammer + La Droguerie sont enfin en ligne ! Les pantalon, shorts, kimono… que vous voyez passer sur Instagram depuis des mois sont enfin disponibles en PDF sur mon site…. accompagnés de leurs fils et de tout le matériel nécessaire que vous pouvez désormais commander chez moi! Vous trouverez aussi tout le nécessaire pour réaliser les modèles plus anciens avec la Kid Mohair, l’Alpaga, la Plumette, le Duvet d’Anjou… et de quoi faire les 2 modèles « spécial rentrée » en Nouvelle Benjamine Lena et Heidi! Bref rendez-vous sur le site je vous laisse découvrir tout ça.
lena1 Heidi

J’en profite pour vous glisser ici une petite information/mea culpa concernant les explications techniques : vous verrez que dans tous ces patrons, quand il y a une technique un peu spéciale, j’ai écrit « disponible sur alicehammer.com ». C’est un projet en cours, j’ai dans l’idée depuis quelques mois de préparer des fiches tricot illustrées mais malheureusement je ne suis pas en mesure de vous les fournir maintenant. J’ai quand même crée une partie « fiches techniques » dans laquelle j’ai mis un lien vers mes bonnes vieilles fiches artisanales. Elles sont très moches, il manque quelques techniques et j’ai dans l’espoir de très vite pouvoir mettre en place ce que j’ai en tête. Comme dirait la RATP je vous prie de nous excuser pour la gêne occasionnée.

J’ai enfin terminé le débardeur en lin de La Droguerie ! Je devrais dire l’avons terminé puisque prise par le temps j’ai confié les finitions à ma mémé. J’ai fait une photo à la va-vite avec le téléphone (ambiance vert et blanc aujourd’hui), elle n’est pas de très bonne qualité vous m’excuserez.
blog0607

J’ai publié les chaussettes du mois de Juillet, je vous rappelle la technique du mois : cuff-down, afterthought heels et orteils en rangs raccourcis. Je pense que les prochaines seront toe-up en rangs-raccourcis avec un montage provisoire au crochet, et pour le talon je sais pas encore mais je tenterais bien un heel flap, en toe-up j’ai jamais fait.
chaussettesgaby

Le dernier Passion Tricot est sorti, vous y trouverez un modèle de cabas d’été en lin réalisé en partenariat avec La Droguerie, vous trouverez tout le matériel sur leur site!
sac

Je me suis inscrite au Kalquidestash organisé par Laetitia (laetitia_lalala sur IG) et Laure (Paubap sur ravelry et laure_paubap sur IG). Je vous parlais mercredi dernier de mes projets sans fin, vous avez pu voir qu’il y avait plusieurs châles et étoles dans ma to do et PAF je découvre le KAL. J’ai dit Banco la caravane, je signe. J’ai commencé une étole en Tosh Merino Light (attention photo dark) inspirée et yarn supportée par Les Petits Points Parisiens, c’est de la joie dans les doigts. Je vais en revanche définitivement abandonner l’idée d’en faire un en-cours d’avion, j’ai besoin d’un certain espace et silence autour de moi pour la tricoter sereinement je pense que si je la sors dans le Paris-Tokyo Akihiro Hata me jettera par dessus bord. Je vais prendre avec moi une bonne vieille chaussette, j’ai cet écheveau de Fée Fil coloris « De Delft » déjà tout bobiné qui m’attend.
EDIT : qu’est-ce qui est plus enquiquinant que de tricoter de l’intarsia? réponse : le détricoter… l’étole n’est plus je n’étais pas 100% satisfaite des jonctions de couleurs, je pense que ce fil est tellement aérien que les détails se voient trop. Mais c’est pas grave comme ça j’abandonne l’intarsia (pour aujourd’hui) et je recommence quelque chose de mieux que je pourrai tricoter dans l’avion sans divorcer. temp_medium2

Lancée dans la folie du Kal (c’est mon premier je suis excitée comme une puce) on en a proposé un avec Gunjin sur Ravelry autour de Sentimental Tricot. Merci de vous proposer si nombreuses, j’ai tellement hâte de voir vos réalisations! N’oubliez pas si vous êtes participant(e)s de checker mon site rubrique « Livre » pour télécharger les errata du Wide Forest Cardigan et de la Rice Vest. Les 3 vainqueurs auront chacun(e) un cadeau laineux et un cadeau japonais! Je vous rappelle les 3 catégories : la photo la plus drôle du tricot terminé et porté, le prix de rapidité pour le ou la première à terminer son ouvrage (les accessoires ne comptent pas dans cette catégorie sinon c’est de la triche) et le prix du courage pour le projet homme le plus ambitieux. Top départ du KAL le 10 juillet, n’oubliez pas de vous inscrire sur le forum!

Pour finir une toute petite dernière nouveauté : mes patrons seront dorénavant disponibles dans les merceries via Ravelry.

C’est tout pour aujourd’hui, c’est un peu le pavé merci aux courageux qui sont arrivés jusqu’ici! Le prochain point tricot sera en direct de Fujiyoshida, j’emporte pas mal de travail dans la valise alors je ne sais pas si je pourrai bloguer plus souvent pour vous faire suivre mon voyage mais n’hésitez pas à le suivre sur Instagram (@tricotalicehammer)

PS : je pars avec tout mon bureau sous le bras, je serai donc disponible à des heures indues (nous aurons 9h de décalage) et les commande de PDF et de fils continueront à fonctionner sans problème!